L’enseignement des
Témoins de Jéhovah au sujet de Jésus Christ comparé à ce que
disent les Saintes Écritures

Par Paul Blizard

     Beaucoup de gens ne comprennent pas très bien ce qu’enseignent les Témoins de Jéhovah à propos de Jésus Christ. Lorsqu’on leur demande s’ils croient en Jésus, les Témoins répondent toujours : “ Oui, absolument ! ” Mais est-ce le même Jésus que celui de la Bible ? S’agit-il du même Jésus que celui en qui les chrétiens croient et à qui ils rendent un culte ? Ce qui suit permettra de répondre à ces questions importantes sur la base des Écritures.

     Les Témoins de Jéhovah et les chrétiens ont plusieurs points communs. Par exemple, ils se soucient de l’apostasie religieuse ainsi que de l’enseignement biblique sur la moralité et s’en tiennent à de hautes valeurs morales et éthiques. Toutefois, comme c’est le cas avec d’autres mouvements sectaires comme les Mormons, on s’aperçoit que leurs enseignement s’écartent notoirement des enseignements bibliques si on les examine de près.

     Les Témoins de Jéhovah diffèrent des chrétiens sur la plus importante des doctrines : l’identité réelle de Jésus Christ. Il ne s’agit pas là d’un point technique mineur. Le fait de connaître le vrai Jésus et de croire en lui a des conséquences éternelles.

     Les Témoins de Jéhovah croient que Jésus Christ n’était qu’un homme parfait semblable au premier homme, Adam. Par conséquent, il aurait pu céder à la tentation et pécher. Ils enseignent qu’avant de venir sur la Terre, Jésus était une créature spirituelle, l’archange Michel, qu’il a été créé par Dieu et n’est devenu le Messie que lors de son baptême. Pour les Témoins de Jéhovah donc, Jésus est un ange matérialisé. Ils enseignent que Jésus est un “ fort ”, un “ puissant ”, mais qu’il n’est pas tout-puissant, comme Jéhovah Dieu. Selon Jean 1.1 dans la Traduction du monde nouveau, leur Bible, Christ est “ un dieu ”, et non pas simplement “ Dieu ” comme le dit clairement le texte. Ils enseignent que Jésus ‘ était, est et sera toujours inférieur à Jéhovah ’ et que ‘ Christ et Dieu ne sont pas coégaux ’.

     La Bible confirme-t-elle cette croyance ou bien enseigne-t-elle le concept chrétien selon lequel Christ est Dieu ? Cette question est d’une importance énorme et a des conséquences éternelles. Jésus lui-même a dit : “ C’est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés. Si, en effet, vous ne croyez pas que Je Suis, vous mourrez dans vos péchés. ” — Jean 8.24, Traduction Œcuménique de la Bible (comme dans tout cet article, sauf indication contraire).

     Considérons les points suivants :

1) Le Christ du Nouveau Testament est le Jéhovah de l’Ancien Testament.

o   Ésaïe écrit qu’il a vu Jéhovah en Ésaïe 6.1-11.

o   En Jean 12.37-41 il est dit qu’Ésaïe a vu la gloire de Jésus et a parlé de lui.

o   Exode 34.14 dit qu’il ne faut adorer que Jéhovah seul.

o   Les anges adorent Jésus, selon Hébreux 1.6

o   Jéhovah est appelé ‘ le premier et le dernier ’ en Ésaïe 44.6 (ce qui est confirmé en Apocalypse 1.8).

o   Christ est “ le Premier et le Dernier ” en Apocalypse 22.13.

     Ces textes confirment que le nom “ Jéhovah ” désigne tant Dieu le Père que Dieu le Fils. Bien qu’étant des personnes distinctes, tous deux sont appelés “ Jéhovah ” parce qu’ils possèdent la divinité.

2) Les Écritures enseignent la divinité de Jésus Christ

     En Matthieu 1.23, Christ est appelé “ Emmanuel ”, ce qui signifie “ Dieu avec nous ”. Lorsque Thomas toucha les blessures de Jésus, après la résurrection, il s’exclama : “ Mon Seigneur et mon Dieu ! ” (Jean 20.28) Il n’existe aucune raison de dire, comme l’ont fait certains Témoins de Jéhovah, que Thomas s’adressait au Christ en disant “ mon Seigneur ”, mais s’adressait à Dieu (Jéhovah) en disant “ mon Dieu ”. Thomas appela bien Jésus son Seigneur et son Dieu, et le Christ ne l’a pas corrigé ! Colossiens 2.9 confirme clairement la divinité du Christ en disant que “ c’est en lui que toute la plénitude de la divinité habite corporellement ” (Traduction du monde nouveau, note). Étienne appela Jésus “ Seigneur ” (Actes 7.59, 60), et nous devons confesser Jésus comme Seigneur (Romains 10.9 ; 1 Corinthiens 12.3). Dans ces versets, “ Seigneur ” traduit le mot grec kurios, qui traduit lui-même le tétragramme YHWH dans la Septante, la version grecque de l’Ancien Testament. Tout ceci montre à l’évidence que Christ le Seigneur (kurios) est Jéhovah Dieu.

3) Les attributs du Christ montrent qu’il est Dieu

     Jésus Christ connaît toutes choses (Jean 1.48 ; 2.25 ; 6.64 ; 21.17). Il a tout pouvoir (Matthieu 28.18 ; Hébreux 1.3). Il est sans péché (Jean 8.46), éternel (Michée 5.1), et ne change pas (Hébreux 13.8). Puisque Dieu seul possède ces attributs, Christ est forcément Dieu.

4) Certaines œuvres de Christ montrent qu’il est Dieu.

     Jésus Christ a le pouvoir de pardonner les péchés (Marc 2.5-11 ; Éphésiens 1.7). Il donne la vie éternelle (Jean 10.28 ; 17.2), juge le monde (Jean 5.22, 27) et contrôle la nature (Matthieu 8.26, 27). Puisque Dieu seul peut accomplir ces choses, Christ est forcément Dieu.

5) Christ a reçu l’adoration en tant que Dieu

     Jésus a été adoré par les anges et les hommes (Hébreux 1.6 ; Matthieu 14.33) ; or seul Dieu peut à juste titre être adoré (Exode 34.14). Christ lui-même a dit qu’il ne faut adorer que Dieu seul (Matthieu 4.10), mais il a accepté d’être adoré. Si, dans son existence préhumaine, Jésus était l’archange Michel, comment aurait-il pu être adoré puisque les anges ne peuvent recevoir l’adoration (Apocalypse 19.10) ? Si Christ n’était pas Dieu, cela veut dire que l’adorer aurait été un acte d’idolâtrie.

6) Jésus Christ est appelé “ Dieu puissant ” en Ésaïe 9.5 (Segond).

     Les Témoins de Jéhovah ont une réponse toute prête pour ce verset. Ils expliquent que Jésus est un “ Dieu puissant ”, mais pas le “ Tout-Puissant ”. Ils disent que Christ est le Puissant, mais jamais le Tout-Puissant, et que Jéhovah est le Dieu Tout-Puissant, mais jamais le Puissant. Cependant, Jérémie 32.18 (Segond) montre que Jéhovah est le puissant. Mais puisque Jésus Christ est le Dieu puissant (Ésaïe 9.5) et que Jéhovah est aussi le Dieu puissant (Jérémie 32.18), tous deux sont Dieu et possèdent la plénitude de la divinité.

7) Christ est Dieu, Créateur de toutes choses, selon Colossiens 1.15-17 (Nouvelle Bible Segond).

     Les Témoins de Jéhovah utilisent ce passage pour prouver que Jésus a été créé par Jéhovah (voir par exemple Que Dieu soit reconnu pour vrai, page 35). Cette affirmation est principalement basée sur l’expression “ le premier-né de toute création ”, que l’on trouve au verset 15. Cependant, si ce texte voulait vraiment dire que Jésus Christ est le premier être créé par Dieu, c’est le mot “ premier-créé ” qui aurait été employé, et non “ premier-né ”. Ce sont là deux mots différents en grec, et leurs sens sont différents. Ce n’est pas prôtoktisos, “ premier-créé ”, que l’on trouve en Colossiens 1.15, mais prôtotokos, qui signifie “ premier-né, héritier, de premier rang ”. Colossiens 1.15 enseigne que Christ occupe le premier rang au-dessus de toute la création, qu’il est héritier de toutes choses. Il est avant toute création et lui est supérieur.

     La Traduction du monde nouveau des Témoins de Jéhovah insère quatre fois le mot “ autres ” en Colossiens 1.15-17, ce qui change tout le sens du passage pour dire que Christ a créé “ toutes les autres choses ”, à l’exception de lui-même. Il n’y a cependant aucune raison d’ajouter ici le mot “ autres ”, car il ne se trouve dans aucun manuscrit grec. Les traducteurs de la Société Watchtower admettent bien ce fait en mettant “ autres ” entre crochets. Cette “ traduction ” tente de faire passer leur enseignement selon lequel premier-né signifie premier-créé. Mais, comme nous l’avons vu, ce n’est pas là le sens de premier-né et il est donc fautif d’ajouter le mot “ autres ”. Il n’y a aucun verset dans toute la Bible qui dise que Christ fut créé par Jéhovah !

8) Christ déclara être égal à Dieu en Jean 10.30.

     Les Témoins de Jéhovah croient que ce verset (“ Moi et le Père nous sommes un. ”) signifie que le Christ est un avec le Père pour ce qui est du dessein et de la volonté, et non pas en nature et en essence. Mais si c’était bien là ce que Jésus voulait dire, et rien d’autre, alors pourquoi les Juifs ont-ils voulu le lapider ? Eux aussi pensaient que son dessein était le même que celui de Dieu. Mais le verset 33 du chapitre 10 de Jean dit qu’ils voulaient le lapider pour raison de blasphème, parce qu’il déclarait être Dieu !

     La divinité du Christ est le point central de la Bible, qui enseigne clairement que Jésus est Dieu (et non pas “ un dieu ”). L’enseignement des Témoins de Jéhovah au sujet de Jésus Christ contredit nettement celui des Saintes Écritures. Un texte comme Philippiens 2.5-11 nous dit que Jésus, qui existait en tant que Dieu, a pris la forme corporelle d’un humble serviteur afin de mourir à notre place. “ C’est pourquoi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a conféré le Nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse, dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que le Seigneur, c’est Jésus-Christ, à la gloire de Dieu le Père. ”

     Pour ceux qui ont été Témoins de Jéhovah, la divinité du Christ est une des doctrines bibliques les plus difficiles à accepter. Pourquoi ? Parce que la religion des Témoins, depuis ses débuts, a rejeté des vérités fondamentales comme le “ salut par la grâce ”, la divinité de Christ, la trinité, la personne du Saint Esprit, etc., et ce tout en affirmant continuellement qu’elle est l’unique vraie religion. Nous avons même pu noter qu’ils en sont arrivés au point d’avoir besoin de produire leur propre traduction de la Bible, laquelle est infléchie pour correspondre à leurs enseignements. Ceux qui cherchent la vérité doivent mettre de côté ce qui leur a été enseigné par cette organisation humaine et se tourner vers la seule source présentant Dieu de façon véridique, à savoir la Sainte Bible, et elle seule. Il nous faut être honnête envers le texte sacré plutôt que d’essayer de l’expliquer à notre façon parce qu’il ne correspond pas à une notion préconçue ou à notre logique. Certains rejettent les enseignements bibliques parce qu’ils ne sont peut-être pas “ logiques ” pour notre esprit limité. Mais la vérité n’est cependant pas basée sur l’entière compréhension que nous en avons. Notre seule et unique source de vérité, c’est la Bible, la parole inspirée et infaillible de Dieu, que nous acceptons par la foi. Notre vie et notre destinée éternelles dépendent de ce que nous croyons au sujet de Jésus Christ.

     Pourquoi les dirigeants des Témoins de Jéhovah rejettent-ils la divinité du Christ et le message tout simple du salut obtenu par lui ? Jésus nous a mis en garde contre de faux enseignants et de faux prophètes qui se lèveraient pour égarer les gens. Ils les qualifia de “ loups en vêtements de brebis ”. Ils devaient ressembler à ce pour quoi ils se feraient passer, mais c’est à “ leurs fruits ” (ou leurs enseignements) que l’on pourrait les reconnaître. La Bible dit : “ Il y eut aussi de faux prophètes dans le peuple ; de même il y aura parmi vous de faux docteurs, qui introduiront sournoisement des doctrines pernicieuses, allant jusqu’à renier le maître qui les a rachetés, attirant sur eux une perdition qui ne saurait tarder ; et beaucoup les suivront dans leurs débauches : à cause d’eux, le chemin de la vérité sera l’objet de blasphèmes ; et, dans leur cupidité, ils vous exploiteront par des discours truqués ; pour eux, depuis longtemps déjà, le jugement ne chôme pas et leur perdition ne dort pas. ” (2 Pierre 2.1-3) L’apôtre Paul aussi nous a avertis que ceux qui enseignent de fausses doctrines seraient jugés : “ Eh bien ! si quelqu’un — même si c’était nous ou un ange venu du ciel — vous annonçait une Bonne Nouvelle différente de celle que nous vous avons annoncée, qu’il soit maudit ! Je vous l’ai déjà dit et je le répète maintenant :  si quelqu’un vous annonce une Bonne Nouvelle différente de celle que vous avez reçue, qu’il soit maudit!  ” — Galates 1.8, 9 (La Bible en français courant)