Article traduit du numéro 1, volume 18 (hiver 1999) du Free Minds Journal

L’information suivante, sur le sang, a été reproduite avec l’autorisation des auteurs.

The Associated Jehovah’s Witnesses for Reform on Blood (Les Témoins de Jéhovah associés pour la réforme sur le sang) est un groupe formé de divers Témoins de plusieurs pays, y compris des anciens et d’autres hommes occupant des positions officielles dans l’organisation, des membres des comités de liaison hospitalier, des médecins, des hommes de loi, des avocats pour enfants ainsi que des membres du public en général qui ont offert de leur temps et de leur énergie pour en finir avec une politique tragique et peu judicieuse qui a coûté des milliers de vies, dont celles de nombreux enfants.

Site Web : www.visiworld.com/starter/newlight/

email : jwreformers@anon.nymserver.com

Adresse : P.O. Box 190089 - Boise, ID 83719-0089 - U.S.A.

Les Témoins de Jéhovah
s’abstiennent-ils vraiment
du sang?

La plupart des Témoins de Jéhovah croient sincèrement qu’accepter une transfusion de sang est un grave péché, étant donné que la Bible dit que nous devons nous " abstenir […] du sang " (Actes 15:29). On comprend aisément que beaucoup sont dans la confusion à propos de la position adoptée par la Société Watch Tower en rapport avec les différents composants du sang ou produits sanguins comme l’albumine, l’EPO non synthétique (érythropoïétine), les vaccins, les immunoglobulines et les traitements pour hémophiles. Il n’est apparemment pas possible d’expliquer pourquoi la Société Watch Tower (SWT) permettra à un Témoin d’accepter ces composants tout en disant que le fait d’en accepter d’autres, comme le plasma, les plaquettes et les globules rouges ou blancs, est une violation de la loi de Dieu. Ces contradictions ont incité beaucoup d’anciens et de membres des comités de liaison hospitalier à démissionner sans histoire. De plus, la tendance au cours des dernières années a été d’autoriser l’utilisation de produits sanguins de plus en plus nombreux. Ce fait, ainsi que la déclaration faite par la SWT devant la Commission Européenne des Droits de l’Homme que c’est " sans aucun contrôle et sanction " qu’un Témoin peut accepter du sang et que les mineurs ne doivent pas recevoir de " déclaration préalable de refus de transfusion de sang ", indiquent que la SWT peut modifier de façon significative ou tout simplement abandonner sa politique sur le sang dans un avenir plus ou moins proche.

Des questions importantes restent sans réponse

L’illustration ci-dessous est tirée du numéro du 22 octobre 1990 de Réveillez-vous !. On peut remarquer que le plasma entre pour 55% dans la composition du sang. Puisque la Société Watch Tower permet aux Témoins d’accepter chacun des composants du plasma séparément, il est raisonnable de demander pourquoi elle interdit l’utilisation du plasma lui-même ?

éprouvette.jpg (24508 bytes)

Des médecins ont posé cette question à des membres des comités de liaison hospitalier dans le monde entier. À leur tour, ceux-ci ont interrogé le Béthel de Brooklyn ainsi que plusieurs filiales de la Société Watch Tower. Jusqu’à présent, on leur a simplement dit de laisser tomber le sujet et de ne plus poser cette question. Pourquoi la SWT ne peut-elle pas fournir de réponse à cette question importante ?

Étant donné qu’on ne peut trouver nulle part dans la Bible le moindre soutien pour autoriser l’emploi de certain produits extraits du sang ou de certaines fractions sanguines, on peut raisonnablement poser cette question :

Où la Société Watch Tower trouve-t-elle un appui pour son interdiction partielle du sang ?

Tirer des leçons de la création de Jéhovah Dieu

L’enseignement actuel de la Société Watch Tower est que les composants sanguins autorisés sont uniquement ceux qui, pendant la grossesse, passent la barrière placentaire. C’est sur cette base qu’un Témoin peut accepter ces produits en toute conscience. Le raisonnement est que puisque Jéhovah Dieu permet à ces produits de passer de la mère à l’enfant, il est logique de conclure qu’il ne violerait pas sa propre loi. Ceci pourrait paraître raisonnable, si ce n’était que la science médicale a montré que pratiquement tous les produits sanguins passent la barrière placentaire.

Les composants sanguins les moins importants sont-ils les seuls permis ?

Il est parfois dit que les composants sanguins autorisés par la Société Watch Tower sont très peu importants. Même les arguments de ce genre sont sans valeur puisque l’albumine, qui entre dans la composition du plasma et qui est autorisée par la Société Watch Tower, représente un pourcentage du volume sanguin plus important (2,2%) que des composants sanguins comme les globules blancs (1%) et les plaquettes (0,17%), que les Témoins doivent refuser. De surcroît, les produits pour hémophiles, qui sont autorisés, exigent la collecte et le stockage d’immenses quantités de sang (jusqu’à 2 500 donneurs pour un seul traitement). Et pourtant la Société Watch Tower interdit aux Témoins de stocker leur propre sang. Pourquoi y a-t-il deux poids et deux mesures ?

Ce que nous apprend le contexte des passages bibliques qui parlent du sang

Si on prend le temps d’étudier soigneusement tous les textes bibliques qui parlent du sang, il apparaît très clairement qu’à chaque fois qu’il est question d’un mauvais usage du sang, il s’agit de le manger, comme La Tour de Garde elle-même l’a parfois reconnu :

" Chaque fois que l’interdiction de manger du sang est mentionnée dans la Bible, c’est en rapport avec la nourriture, il s’agit donc d’un aliment dont l’ingestion est défendue. "La Tour de Garde, 1er décembre 1959, p. 368.

Une transfusion de sang permet-elle de se nourrir ?

À une époque, la Société Watch Tower disait que c’était le cas. Ensuite, au milieu des années 1960, elle apprit que le sang transfusé n’est pas digéré, mais s’intègre dans l’organisme, un peu comme un organe transplanté. Malheureusement, de nombreux Témoins de Jéhovah étaient déjà morts à cette époque. Étant donné que les dirigeants de la Watch Tower croyait alors que la fin était extrêmement proche et que la science ne tarderait pas à pourvoir à un traitement efficace pour remplacer le sang, l’interdiction du sang fut maintenue et un nombre de plus en plus grand de produits sanguins fut autorisé. La politique actuelle a été développée au cours des ans de façon irréfléchie, et elle présente de nombreuses similitudes avec l’interdiction placée autrefois par la Société Watch Tower sur la vaccination et les transplantations d’organes.

Simplement dit, pour recevoir un bénéfice nutritif du sang, il faudrait le manger et le digérer de manière à ce que ses éléments soient dissous et utilisés comme nourriture. Une transfusion n’apporte aucun bénéfice nutritif.

La Société Watch Tower a essayé de cacher ce fait en prétendant que recevoir une transfusion de sang n’est pas différent d’être nourri par voie intraveineuse au moyen d’une perfusion de dextrose ou d’alcool. Cependant, ces comparaisons sont trompeuses, car le corps peut en fait utiliser le sucre ou l’alcool comme nourriture sans passer par la voie digestive. Du sang transfusé ne peut pas plus être utilisé par notre corps comme nourriture que ne pourrait l’être un cœur ou un rein transplanté.

Prenons le cas de deux patients admis dans un hôpital et incapables de manger. L’un reçoit une transfusion de sang et l’autre est nourri par voie intraveineuse. Lequel des deux survivra parce qu’il reçoit de la nourriture ? Il est clair que les médecins ne prescrivent pas de transfusions sanguines pour traiter la malnutrition, mais plutôt pour remplacer quelque chose que le corps a perdu, le plus souvent les globules rouges nécessaires pour transporter l’oxygène et nous maintenir en vie.

Puisque personne ne peut prouver qu’une transfusion sanguine nourrit ou équivaut à manger du sang, cela signifie que le lien critique nécessaire pour soutenir bibliquement la politique de la Société Watch Tower au sujet du sang n’existe pas.

Comment la Société Watch Tower justifie-t-elle son interdiction partielle du sang ?

Aucun médecin ou scientifique moderne réputé ne dirait qu’une transfusion de sang est nutritive ou revient à se nourrir de sang, mais plutôt qu’il s’agit d’une transplantation d’un organe ou d’un tissu fluide, comme la Société elle-même le reconnaît maintenant. Pour faire oublier cela, la Société Watch Tower a créé une nouvelle loi pour les Témoins en disant qu’il est mal d’entretenir sa vie au moyen du sang. Le problème est que nulle part dans la Bible on ne trouve une restriction de ce genre à propos du sang, dite en ces termes. Le fait de manger revient-il à entretenir sa vie, comme le prétend la Société Watch Tower ? Disons qu’il y a de nombreuses choses que nous faisons pour entretenir notre vie, comme boire, respirer, dormir, etc. Manger n’est que l’un des moyens nécessaires pour entretenir notre vie. Ce faux-fuyant est à la fois malhonnête et irréfléchi de la part de la Société Watch Tower, obscurcissant la vérité venant de la Parole de Dieu et ‘ allant au-delà de ce qui est écrit ’. — 1 Corinthiens 4:6.

Les Témoins de Jéhovah s’abstiennent-ils vraiment du sang ?

La plupart des Témoins de Jéhovah répondraient à cette question par un " oui " retentissant. Mais, comme cela est démontré ne serait-ce que par ce bref examen des faits, la réponse est non. Quelqu’un peut-il expliquer pourquoi la Société Watch Tower autorise l’emploi de produits sanguins comme l’albumine, l’EPO, les sérums sanguins, les immunoglobulines et les traitements pour hémophiles (facteurs coagulants VIII et IX), alors que ceux-ci sont précisément utilisés pour entretenir la vie ? Peut-on dire honnêtement que l’on ‘ s’abstient de sang ’ en prenant ces produits ? Évidemment non. L’usage médical du sang est soit bon soit mauvais. S’il est mauvais, on ne peut pas choisir quel est le produit ou quelle est la fraction de sang dont nous nous abstiendrons, pas plus que l’on ne peut s’engager dans un petit acte de fornication ou un petit acte d’idolâtrie. Un tel raisonnement est réellement incorrect.

" De même, ‘s’abstenir (...) du sang’ signifie refuser de l’absorber de quelque façon que ce soit. "Vous pouvez vivre éternellement sur une terre qui deviendra un paradis, p. 216.

Le maintient de la politique de la Société Watch Tower à propos du sang : son coût humain

Au cours des décennies passées, un grand nombre de Témoins de Jéhovah a loyalement soutenu l’interdiction des vaccins et des transplantations d’organes. Dans certains cas, cette loyauté leur a coûté la vie, et nous pouvons que nous demander comment leurs familles ont pu réagir lorsque finalement la Société Watch Tower a reçu une " nouvelle compréhension " et est revenue sur sa position antérieure.

Sur la couverture du numéro du 22 mai 1994 de Réveillez-vous ! on peut voir les photographies de 26 enfants d’âges divers (jusqu’à 17 ans), accompagnées de ce titre : " Des jeunes qui accordent la priorité à Dieu ". On lit dans le périodique : " Dans les temps anciens, des milliers de jeunes gens sont morts pour avoir accordé à Dieu la priorité. Aujourd’hui encore, des jeunes montrent la même détermination, à ceci près qu’ils le font dans des hôpitaux et des salles de tribunal, et qu’il est question de transfusions sanguines. " (page 2 ; c’est nous qui soulignons). L’article principal de la page 9, intitulé " Des jeunes qui ont ‘ la puissance qui excède la puissance normale ’ ", relate l’histoire de trois de ces enfants, morts après avoir refusé des traitements à base de sang. Leurs morts étaient-elles vraiment nécessaires ?

awakefrench.jpg (25939 bytes)

Des milliers de Témoins ont payé de leurs vies leur loyauté envers la doctrine sur le sang. Malgré cela, de nombreux anciens, des membres des comités de liaison hospitalier ainsi que beaucoup de ceux qui étudient la Société Watch Tower depuis longtemps croient que ce n’est qu’une question de temps avant que l’organisation n’abandonne sa politique sur le sang et que l’utilisation de tous les produits sanguins ne deviennent une question de conscience.

En attendant, vous êtes encouragés à vous instruire pleinement sur le sujet, afin que vous puissiez prendre des décisions en pleine connaissance de cause et en toute conscience au sujet du sang et des produits sanguins. Recherchez des thérapies de substitution avec l’aide de médecins qualifiés qui pourront vous faire connaître les risques et les bénéfices potentiels des traitements non sanguins ou faisant appel à des produits sanguins, sans tenir compte du fait que ces produits sont actuellement approuvés ou non par la Société Watch Tower.

Copyright © 1998 Associated Jehovah’s Witnesses for Reform on Blood